C'est au tout début des années 80, en classe de graphisme à l'ECAL que j'ai découvert la pratique de la photographie, ce qui allait me conduire quelques années plus tard vers le photo-journalisme. Je me suis lancé en freelance pour les journaux et magazines de la place lausannoise avant de rejoindre la rédaction du magazine L'illustré en 1992.
Passionné par les techniques de mise en lumières et par le portrait, c'est tout naturellement que je me suis ensuite installé dans mon premier studio en 1995.
C'était le moment de l'apparition des premiers scanners, et cela m'a permis de commencer à explorer le potentiel du traitement informatique des images et m'a introduit aux premières techniques de photomontage qui allaient m'introduire à une liberté créative que je n'aurais pas osé rêver lorsque j'ai débuté dans la photo quelques année plus tôt.